logo-curie NOUS
SOUTENIR

Conférences thématiques de 2016 [Pas de conférences au 1er semestre 2017]

Thématiques de 2016 : 80 ans du prix Nobel des Joliot-Curie, biographie des filles de Marie Curie, Irène et Eve, et de sa sœur aînée Bronia. Ou encore, la place des femmes en science et en médecine au temps de Marie Curie. Nos conférences passées sont également disponibles en "replay" sur notre chaîne youtube.

Irène Joliot-Curie, une "femme étonnante"
Samedi 10 décembre 2016 à 15h [Réservation obligatoire]

Au temps de la maturité, et en tandem avec son mari Frédéric, Irène Joliot-Curie a un parcours extraordinaire tant comme chercheuse que comme militante. Le Prix Nobel de Chimie de 1935 et son entrée au gouvernement du Front populaire en juin 1936 fondent en quelque sorte l'histoire d'une femme d'exception. Elle a dirigé de grands projets, en particulier comme patronne de l'Institut du Radium dès 1946. Peut-on alors affirmer, comme le fit Frédéric Joliot en son temps, qu'Irène Joliot-Curie était "une femme étonnante" ?
Par Louis-Pascal Jacquemond, inspecteur d’Académie honoraire, spécialiste de l’histoire des femmes et du genre, il enseigne à Sciences Po Paris, et appartient au collectif d'historiens Mnémosyne. Auteur de « Irène Joliot-Curie » (Odile Jacob, 2014).

> Revoir la conférence


Femmes en science et en médecine au temps de Marie Curie
Samedi 14/05/2016 à 15h [Réservation obligatoire]

Marie Curie fut la première femme à diriger le laboratoire de physique-chimie de l’Institut du Radium. Jusqu’à sa disparition en 1934, elle accueille de nombreuses étudiantes ou chercheuses auprès d'elle. De même, à l’Institut du Radium dans le laboratoire de médecine et de biologie et dans ses hôpitaux, de nombreuses femmes ont travaillé. Qu’elles soient techniciennes, infirmières, biologistes, ou physiciennes, les femmes de l’Institut du Radium se sont investies dans la lutte contre le cancer. A travers une étude historique comparée, quelle évolution de la place pour les femmes en science et en médecine au temps de Marie Curie ?
Par Natalie Pigeard-Micault, historienne, responsable des Archives du Musée Curie et auteure de "Les femmes du laboratoire de Marie Curie" (Ed. Glyphe, 2013).

> En savoir + sur le livre> Revoir la conférence


Les sœurs savantes, Marie Curie et Bronia Dluska
Samedi 12/03/2016 à 15h [Réservation obligatoire]

Sans sa sœur Bronia, Marie serait restée gouvernante en Pologne. Elle n’aurait pas gagné Paris pour s’inscrire à la Sorbonne, ni épousé Pierre Curie, ni découvert la radioactivité. Sans Marie, Bronia ne serait pas devenue l’une des premières femmes médecins, ni ouvert le meilleur sanatorium de Pologne. Natacha Henry présente son livre « Les Sœurs savantes » (finaliste du Prix Simone Veil 2015) qui raconte pour la première fois cette histoire de sciences, de loyauté et de courage.
Par Natacha Henry, auteure de « Marie Curie et Bronia Dluska. Les sœurs savantes » (Ed. La Librairie Vuibert, 2015)

> En savoir + sur le livre "les soeurs savantes"> Revoir la conférence


Eve Curie, l’autre fille de Pierre et Marie Curie. Portrait d’une femme libre
Samedi 13/02/2016 à 15h [Réservation obligatoire]

Eve Curie, la fille cadette de Pierre et Marie Curie, née en 1904, n'a pas poursuivi la voie scientifique de ses parents mais a traversé le XXème siècle avec la volonté de faire valoir les idéaux de liberté et de justice chers à sa famille. Après une courte carrière de pianiste elle publie en 1938 la première biographie de sa mère, Madame Curie. Dès l'appel du 18 juin 1940 elle s'engage auprès du Général de Gaulle, lutte pour la France Libre, se lie avec les plus grands décideurs de la Deuxième Guerre Mondiale, Franklin Roosevelt, Churchill. En 1952, elle est appelée comme Conseillère spéciale du Secrétaire Général de l'OTAN dont elle établit les stratégies, devenant ainsi une des premières femmes diplomates de son époque. Elle s'est éteinte en 2007 aux Etats-Unis, à l'âge de 103 ans.
Par Claudine Monteil, auteure de « Eve Curie, l'autre fille de Pierre et Marie Curie » (Ed. Odile Jacob, parution le 6/01/2016).

> En savoir + sur le livre> Revoir la conférence


Il y a 80 ans, Irène et Frédéric Joliot-Curie recevaient le Prix Nobel de chimie
Samedi 12/12/2015 à 15h [Réservation obligatoire]

Le 11 décembre 1935, Irène et Frédéric Joliot-Curie recevaient le Prix Nobel de chimie pour la découverte d’"un nouveau type de radioactivité" (la radioactivité dite "artificielle"). Une découverte qu'ils on faite à l'Institut du Radium, dans le laboratoire dirigé par Marie Curie, dans les lieux-mêmes où aujourd'hui est installé le Musée Curie. 80 ans après, venez (re)découvrir le contexte de leurs recherches et l'histoire de la remise du prix, à travers une conférence illustrée de documents, de films et de photographies issus des archives du Musée Curie.
Par Renaud Huynh, directeur du Musée Curie

> Revoir la conférence> En savoir + sur la découverte et l'histoire de la remise du prix

Pratique

Lieu : Amphithéâtre Marie Curie. Dans la limite des places disponibles.
Réservation obligatoire au 01 56 24 55 33 ou par mail (formulaire)


Gratuité

> Soutenir le Musée Curie

Les conférences sont gratuites. Si vous désirez soutenir le musée, vous pouvez faire un don, sur place ou en ligne.