logo-curie

D2Claudius Regaud (1870-1940)

De 1913 à 1937, Claudius Regaud, médecin spécialisé en anatomie et physiologie, dirige le laboratoire de biologie de l’Institut du radium et la section hospitalière de la Fondation Curie. Auparavant, il enseignait à la Faculté de médecine de Lyon, sa ville d’origine, et menait des recherches sur la sensibilité des cellules aux rayons X. Il excelle dans le dessin de coupes histologiques (observation microscopique de tissus biologiques) et apporte à la discipline des innovations importantes : une technique de coloration des cellules et le développement de la microphotographie qui remplace le dessin. Pendant la Première Guerre mondiale, mobilisé comme médecin, il organise près du front un grand centre thérapeutique modèle. À l’Institut du radium, il introduit la pluridisciplinarité et développe une « médecine scientifique du cancer ». Les recherches menées par son équipe concernent, outre l’instrumentation, l’étude de la sensibilité des tissus normaux et cancéreux aux rayonnements. Il apporte des résultats permettant des avancées majeures de la radiothérapie et codifie l’usage des rayonnements en définissant la durée et la dose optimales de l’irradiation. Ces principes basés sur le fractionnement et l’étalement des doses sont encore valables aujourd’hui.

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, la radiothérapie est une méthode de traitement des cancers, utilisant des radiations (rayons gamma, protons, rayons X…) qui se décline en radiothérapie externe (à travers la peau) et en curiethérapie (radiothérapie de contact).

> visionner toutes les photos ...