Histoire de la radioactivité en quelques dates


La fin du XIX
e siècle a été marquée par une série de découvertes scientifiques qui ont influencé les décennies suivantes. Des connaissances complètement acquises aujourd'hui, telles l'atome et sa structure, étaient à l'époque controversées parmi les physiciens et les chimistes. La découverte de la radioactivité a bouleversé notre compréhension du monde et de la matière.

1895

En novembre, Wilhelm Conrad Röntgen découvre les rayons X.

1896

Henri Becquerel découvre au Muséum d'histoire naturelle, l'émission, par l'élément uranium, d'un rayonnement pénétrant (radioactivité naturelle).

1897

J.J. Thomson caractérise l'électron. Il mesure sa vitesse et le rapport e/m de sa charge à sa masse, il montre également que les électrons sont les constituants de tous les atomes.

1898

Pierre et Marie Curie découvrent, dans les locaux de l'Ecole de physique et de chimie industrielles de Paris (EPCI), le polonium et le radium. Dans le but de déterminer la masse atomique du radium, le couple entreprend le traitement de plusieurs tonnes d'un minerai naturel d'uranium, la pechblende (avec 1 tonne de pechblende on obtenait 1 à 2 mg de chlorure de radium). Marie Curie invente le terme de radioactivité.

1899

Plusieurs scientifiques montrent l’existence de deux types de rayonnements émis par l’uranium. Dès janvier, Ernest Rutherford les nommera respectivement rayons a et b.
Le 6 novembre, Pierre et Marie Curie publient un article où ils présentent une propriété singulière du radium : la «radioactivité induite».

1900

En avril, Paul Villard identifie le rayonnement gamma.

1901-1904

Jean Perrin (et indépendamment Hantaro Nagaoka) imagine une représentation des atomes comme des systèmes solaires en miniature.

1901-1903

Ernest Rutherford et Frédéric Soddy mettent en évidence la «période» (d’après la loi de décroissance radioactive), caractéristique de chaque radioélément. Ils mettent en évidence que la radioactivité est la transmutation d’un élément en un autre.

1906

Ernest Rutherford identifie le rayonnement alapha comme particule d’hélium.

1910

Marie Curie en collaboration avec André Debierne, isole du radium métallique et détermine sa masse atomique.

1911

Frédéric Soddy établit l’existence d’isotopes. Ernest Rutherford démontre la présence d’un noyau au centre de l’atome.

1913

Niels Bohr élabore le modèle de l’atome, constitué d’électrons gravitant autour du noyau.

1919

Ernest Rutherford réalise la première transmutation nucléaire artificielle, par bombardement de particules a, il transforme l’azote en oxygène.


1928

Hans Geiger et Karl Müller mettent au point un nouveau «compteur Geiger-Müller» (amélioration du «compteur Geiger» de 1908).

1930

Ernest Lawrence construit le premier cyclotron à Berkeley.

1932

James Chadwick met en évidence l’existence du neutron.

1934

Frédéric et Irène Joliot-Curie découvrent la radioactivité artificielle. Ils créent pour la première fois un élément radioactif (en bombardant une feuille d’aluminium avec des particules a émises par du polonium), qu’ils baptisent radiophosphore.

1938

Otto Hahn et Fritz Strassmann mettent en évidence la fission de l’uranium.

1939

Frédéric Joliot, Hans Halban, Lew Kowarski et Francis Perrin, montrent la possibilité de la réaction en chaîne et donc d’applications énergétiques (ils démontrent que le phénomène de fission s’accompagne d’un fort dégagement d’énergie et de l’émission de neutrons qui peuvent briser d’autres noyaux d’uranium, et ainsi de suite).

En savoir plus sur la radioactivité et le nucléaire

Un site web qui apporte un éclairage sur la radioactivité, ses applications et le nucléaire. [la radioactivité.com]

Un dossier complet sur la radioactivité : ses origines, ses aspects scientifiques, ses applications. [site du CEA Jeunes]

A découvrir : "La sûreté nucléaire ? Question centrale !" Une exposition pédagogique qui répond aux questions que vous vous posez sur le sujet. [site de l'ASN]

Discours des Prix Nobel de Pierre et Marie Curie et de Irène et Frédéric Joliot-Curie

> Prix Nobel de physique, Pierre et Marie Curie - 1903

> Prix Nobel de chimie, Marie Curie - 1911

> Prix Nobel de chimie, Irène et Frédéric Joliot - 1935