© Musée Curie (coll. ACJC)

Pierre et Marie Curie : chronologie


Nous vous proposons ici résumé en quelques dates de la vie du célèbre couple de scientifiques.

1859

Le 15 mai, naissance à Paris de Pierre Curie.

1867

Le 7 novembre, naissance à Varsovie en Pologne de Maria Sklodowska (future Marie Curie). Varsovie est alors sous occupation Russe, .

1877

Pierre obtient à la faculté des sciences de l'Université de Paris une licence de sciences physiques.

1878-82

Pierre et Jacques son frère mènent une série de travaux sur la piézo-électricité.

1882

Pierre commence à enseigner à l’Ecole de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (EPCI).

1883

En juin, Maria Sklodowska obtient à Varsovie son diplôme de fin d’études secondaires (avec la médaille d’or).

1891

Maria arrive à Paris, en novembre, pour entreprendre des études en sciences physiques et en mathématiques à la Sorbonne.

1891-95

Pierre poursuit des travaux sur le magnétisme.

1893

Marie obtient la licence ès-sciences physiques à la faculté des sciences de l'Université de Paris, en juillet.

© Musée Curie (coll. ACJC)

Jacques Curie (à gauche) et Pierre Curie (à droite) avec leurs parents en 1878

© Musée Curie (coll. ACJC)

Maria Sklodowska en 1888

© Photo Albert Harlingue. Musée Curie (coll. ACJC)

Pierre et Marie Curie dans le jardin des Curie à Sceaux avec leurs bicyclettes, au moment de leur lune de miel, juillet 1895.

1894

En janvier, Pierre formule le principe de symétrie des cristaux. Pierre et Marie se rencontrent au printemps. En juillet, Marie obtient une licence de mathématiques à la faculté des sciences de l'Université de Paris.

1895

Le 6 mars, Pierre devient docteur ès-sciences physiques (thèse sur les propriétés magnétiques des corps à diverses températures, pressions et intensités de champ magnétique). Pierre et Marie se marient le 26 juillet à Sceaux (région parisienne).

1896

Marie Curie est reçue première à l’Agrégation de physique.

1897

Le 12 septembre, naissance de leur première fille Irène. En décembre, dans les locaux de l’EPCI, Marie commence ses travaux de thèse sur l’étude des «rayons uraniques» découverts par Henri Becquerel.

1898

Le 12 avril, Marie met en évidence que le thorium émet le même type de rayonnement que l’uranium (radioactivité naturelle). Pierre laisse ses travaux sur les cristaux pour travailler avec sa femme. Le 18 juillet, Pierre et Marie annoncent la découverte d’un nouvel élément radioactif le polonium. Le 26 décembre, en collaboration avec Gustave Bémont, ils annoncent la découverte du radium.

1900

Le 26 octobre, Marie est nommée professeur à l’Ecole normale supérieure de jeunes filles de Sèvres. Rue Cuvier, dans l’annexe de la Faculté des sciences, Pierre commence son enseignement de physique aux étudiants en médecine.

1903

Le 25 juin, Marie soutient à la Sorbonne sa thèse intitulée «Recherches sur les substances radioactives» pour le grade de Docteur ès-sciences physiques. Elle est la première femme à obtenir un doctorat de physique en France. Le 10 décembre, Pierre et Marie Curie, associés à Henri Becquerel, obtiennent le Prix Nobel de physique pour la découverte de la radioactivité naturelle. Marie Curie est la première femme à obtenir un Prix Nobel.

1904

Pierre est nommé professeur de physique à la Sorbonne le 1er octobre. Le 6 décembre, naissance de leur deuxième fille, Eve.

1906

Le 19 avril Pierre Curie meurt accidentellement, renversé par un camion tiré par des chevaux. Le 5 novembre, Marie Curie remplace son mari au poste de professeur de physique à la Sorbonne. Elle sera nommée professeur titulaire en 1908. Elle est la première femme professeur à la Sorbonne.

1911

Le 10 décembre, Marie Curie reçoit le Prix Nobel de chimie pour avoir isolé du radium métallique et déterminé sa masse atomique.

1914-18

En 1914, Marie Curie est nommée directrice du laboratoire de physique et de chimie situé dans le nouvel Institut du Radium (poste qu’elle ne pourra effectivement occuper qu’à la fin de la guerre). Marie, assistée de sa fille Irène, se chargera de la formation de manipulatrices de radiologie pour le service des armées. Elle équipe 18 voitures radiologiques, appelées «les petites Curie», pour se rendre sur le Front.

© Musée Curie (coll. ACJC)

Détail du prix Nobel de Pierre et Marie Curie, 1903, BnF

© Musée Curie (coll. imprimés)

Une du journal “L’Illustration” du 10 novembre 1906

© Musée Curie (coll. imprimés)

Marie Curie avec ses filles Irène et Eve, New York, 1921

1921

Marie Curie se rend pour la première fois aux Etats-Unis. La levée de fonds menée auprès des femmes américaines par la journaliste américaine Mary Meloney permet de collecter 100 000 dollars (1 million de francs or), somme dépensée pour l’achat d’un gramme de radium. Le 20 mai, le président américain Warren Harding lui offre à la Maison Blanche, le gramme de radium offert par les femmes américaines.

1922

Marie Curie est élue membre libre de l'Académie de médecine. Elle est la première femme à entrer à l'Académie de médecine.

1934

Le 4 juillet, Marie Curie meurt des suites d’une anémie pernicieuse (leucémie) au sanatorium de Sancellemoz (Haute-Savoie).

1995

Les cendres de Pierre et Marie Curie sont transférées au Panthéon, le 20 avril. Marie Curie est la première femme à être inhumée au Panthéon de par ses propres mérites.

Pour plus d'informations biographiques sur Pierre et Marie Curie, voir "Pierre et Marie Curie : un couple de pionniers"