L'histoire du Musée Curie et de son patrimoine


Découvrez les différents événements qui ont progressivement conduit à la « patrimonialisation » d’un ensemble de lieux historiques, d’instruments scientifiques, d’archives et de documents du Laboratoire Curie de l’Institut du Radium, constituant aujourd'hui les collections du Musée Curie.

1959

Un an après le décès de Frédéric Joliot, naît l’Association Irène et Frédéric Joliot qui devient le 2 mars 1993, l'Association Curie et Joliot-Curie, intimement liée à l’histoire du Musée. Cette association, qui regroupe des proches, parents et anciens collaborateurs des Joliot-Curie, a pour mission de perpétuer la mémoire du couple de savants, à travers leurs travaux scientifiques et leur engagement pour la paix. C’est grâce à cette association que le bureau et le laboratoire de chimie ont été préservés et que des collections ont été constituées. Des instruments du laboratoire sont exposés dans des vitrines à l'entrée du bâtiment dès 1964.

1967

A l’occasion du centenaire de la naissance de Marie Curie, le hall d’entrée du Pavillon Curie est transformé en petit espace d’exposition de 30 m2. Il propose aux visiteurs de découvrir les travaux de Pierre et Marie Curie et de Frédéric et Irène Joliot-Curie, à travers des instruments scientifiques particulièrement emblématiques de leurs découvertes, auxquels s’ajoutent quelques objets conservés par la famille (comme la collection de livres Prix Nobel de 1903 à 1958). De rares privilégiés accèdent alors au "Musée du radium", sur rendez-vous. Depuis sa création, les activités de l’association consistent à participer à des conférences, commémorations, et expositions, ainsi qu’à rassembler des instruments scientifiques et des archives du laboratoire (témoignages, documents, correspondances, photographies, etc.), qui conduisent à diverses publications. La collection s’enrichit au fil des années par des acquisitions, souvent des dons de la famille ou d’anciens du Laboratoire.

1981

Le petit laboratoire de chimie est décontaminé, grâce au soutien de la Ligue française contre le cancer.

1994

Pour répondre à le demande croissante de visites, une Unité mixte de service est créée entre le CNRS et l’Institut Curie, afin d’organiser des visites commentées et de donner une structure au Musée.

1995

A la demande du Président de la République, François Mittrerand, la famille Curie accepte le transfert de Pierre et Marie Curie au Panthéon et création d’un billet de banque à leur effigie. L'espace d'exposition est alors rénové à l’occasion du 75e anniversaire de la Fondation Curie.

Années 2000

Le musée participe à de nombreux événements et sa fréquentation augmente encore. Parallèlement aux visites, les ressources historiques s’organisent autour de la photothèque et des archives du laboratoire Curie sous la direction de Marie Curie. Les documents sont installés dans des locaux permettant leur consultation.

2012

Grâce au legs d'Ève Curie-Labouisse, fille cadette de Pierre et Marie Curie, décédée en 2007, l’espace d’exposition est rénové. En septembre, après deux ans de travaux, le Musée Curie rouvre ses portes. Avec sa nouvelle muséographie, le Musée Curie est devenu au fil des décennies la référence internationale sur l’histoire de la famille au cinq Prix Nobel. Parallèlement, les ressources historiques intègrent le réseau de l'Agence bibliographique de l'enseignement supérieur et l'ensemble des fonds sont petit à petit inventoriés et accessibles à tous. Les études historiques se multiplient et l'histoire de cette avanture de mieux en mieux connue. 

pour aller plus loin - conseils de lecture :

> Renaud Huynh et Adrien Klapisz, « La constitution du patrimoine scientifique du Musée Curie », In Situ [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 13 juillet 2016. URL : http://journals.openedition.org/insitu/12979 ; DOI : 10.4000/insitu.12979 .