© Musée Curie (coll. ACJC)

Le musée, lieu de mémoire de l'Institut Curie


Le Musée Curie est situé au rez-de-chaussée du Pavillon Curie, dans l'un des plus anciens bâtiments de l'Institut Curie. Ce bâtiment a abrité le troisième et dernier laboratoire de Marie Curie. Elle y passa vingt ans, de 1915 à 1934...

Hier, l'Institut du radium...

Le laboratoire Curie, situé à quelques rues des lieux où Pierre et Marie Curie ont découvert le polonium et le radium en 1898, a été achevé en 1915. C'était l'un des deux laboratoires qui constituaient l'Institut du radium. Ce laboratoire fut construit pour Marie Curie par l'Université de Paris et l'Institut Pasteur entre 1911 et 1915. Marie Curie le dirige pendant les vingt dernières années de sa vie, poursuivant ainsi l’œuvre scientifique entreprise avec Pierre Curie à l’aube du XXème siècle. C’est dans ce laboratoire que sa fille aînée, Irène Curie, et le mari et collaborateur de celle-ci, Frédéric Joliot, découvrent en 1934 la radioactivité artificielle. Pour cette découverte, ils obtiennent le prix Nobel de chimie l'année suivante.

Aujourd'hui, l'Institut Curie

Constitué à l’origine de trois pavillons donnant sur un même jardin, l’Institut du radium regroupait des chimistes, des physiciens, des biologistes et des médecins, tous réunis pour lutter contre le cancer. Aujourd’hui, le Musée Curie conserve le bureau et le laboratoire de chimie de Marie Curie, des objets, des instruments, des livres, des photographies et des archives qui témoignent de l’activité scientifique et médicale de l’Institut du radium et de la Fondation Curie, devenus Institut Curie en 1978. L’Institut Curie est une Fondation reconnue d’utilité publique qui associe un centre de recherche en cancérologie et deux établissements hospitaliers, rassemblant près de 3300 collaborateurs.

Découvrez l'Institut Curie

découvrez les repères chronologiques [pdf]