(c) Jérémy Mathur/Musée Curie

Radium 215 : carte blanche à C215


Découvrez les portraits de Marie et Pierre Curie, Irène et Frédéric Joliot-Curie et Eve Curie par le
street artiste C215 sur la façade du musée. Et si vous faites un tour dans le jardin et ses recoins, cherchez bien, vous trouverez aussi les portraits de quelques-uns de leurs plus proches collaborateurs... Un portrait géant de Marie Curie signé de C215 vous attend également rue d'Ulm sur un mur de l'Institut Curie.

Après avoir travaillé avec le CEA sur la science de l’atome dans le cadre du projet "E=MC215", en 2016 le street artist C215 a prolongé son œuvre sur l’histoire scientifique à travers des pionniers de la radioactivité et de l’utilisation des rayonnements invisibles. Il a réalisé les portraits de la famille Curie et Joliot-Curie, ainsi que ceux de leurs plus proches collaborateurs, dans le jardin du Musée Curie et sur la façade du musée. Nous vous proposons ici des petites biographiques de ces personnalités, ainsi que quelques images des oeuvres de C215...

En 2018, pour l'exposition "Illustres ! C215 autour du Panthéon" organisée par le Centre des Monuments nationaux, C215 a peint sur un mur de l'Institut Curie rue d'Ulm un portrait géant de Marie Curie ainsi qu'un portrait de Pierre Curie sur une boîte aux lettres rue Pierre-et-Marie-Curie.

Les portraits de C215 vus par l'Ecole du Louvre : En 2020, dans le cadre d'un partenariat avec les élèves de l'Ecole du Louvre et de Ecole du Louvre Junior Conseil, une étudiante a rédigé des notices d'oeuvre analysant ces portraits à l'aune de l'histoire de l'art.

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Marie Curie
par C215 sur la façade du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Pierre Curie
par C215 sur la façade du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Irène Joliot-Curie
par C215 sur la façade
du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Frédéric Joliot-Curie
par C215 sur la façade
du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de ève Labouisse-Curie
par C215 sur la façade
du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Claudius Regaud
par C215 sur une porte
dans le jardin du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Henri Becquerel
par C215 sur une armoire technique
dans le jardin du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Jean Perrin
par C215 sur une armoire technique
dans le jardin du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Antoine Lacassagne
par C215 sur une armoire technique
dans le jardin du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée Curie

Portrait de Raymond Latarjet
par C215 sur une armoire technique
dans le jardin du Musée Curie

© Jérémy Mathur / Musée CuriePo

Portrait de André Debierne
par C215 sur une porte dans le jardin
du Musée Curie

© Jérémy Mathur/Musée Curie

Représentation d'un atome
par C215 sur la façade du Musée Curie

© Jérémy Mathur/Musée Curie

Représentation d'un atome
par C215 sur la façade du Musée Curie

© Musée Curie

Marie Curie peinte
par C215 sur un mur de
l'Institut Curie
20 rue d'Ulm

© Musée Curie

Portraits de Pierre Curie
par C215 sur une boîte aux lettres
à l'entrée du campus Curie
11 rue Pierre-et-Marie-Curie (effacé en 2021)

© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur / Musée Curie© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur / Musée Curie

la famille curie et joliot-curie

Physicienne et chimiste d’origine polonaise, elle découvre avec son mari deux éléments chimiques radioactifs, le polonium et le radium. Elle est lauréate du Prix Nobel de physique en 1903 et du Prix Nobel de chimie en 1911. Elle devient professeur à la Sorbonne en 1908, et dirige le laboratoire Curie dès 1906 (transféré à l’Institut du radium en 1915) jusqu’à sa mort en 1934. Elle est membre fondatrice de la Fondation Curie en 1921.

Pierre Curie (1859-1906)

Physicien, découvreur avec son frère de l’effet piézo-électrique et inventeur d’instruments. Avec son épouse il découvre en 1898 deux éléments chimiques radioactifs, le polonium et le radium. Prix Nobel de physique en 1903. Professeur de physique et radioactivité à la Sorbonne dès 1904, et directeur du laboratoire rattaché. Il meurt en 1906 dans un accident de la circulation.

Chimiste et physicienne, fille aînée de Marie et Pierre Curie, Prix Nobel de chimie en 1935 avec son mari pour la découverte de la radioactivité artificielle. Femme engagée socialement et politiquement, elle devient la première sous-secrétaire d’Etat à la recherche en 1936. Elle dirige le laboratoire Curie de l’Institut du radium de 1946 jusqu’à sa mort en 1956. Elle créé également l’Institut de Physique Nucléaire à Orsay.

Frédéric Joliot (1900-1958)

Physicien et chimiste, Prix Nobel de chimie en 1935 avec sa femme pour la découverte de la radioactivité artificielle, Professeur au Collège de France. Premier Haut-Commissaire à l’Energie Atomique, président du conseil mondial de la Paix, et directeur de laboratoire Curie de l’Institut de Radium de 1956 à 1958.

Fille cadette de Marie et de Pierre Curie, pianiste, journaliste et reporter de guerre, auteur en 1937 de Madame Curie, la première biographie sur Marie Curie.

les collègues illustres des curie


Henri Becquerel (1852-1908)

Physicien, professeur au Muséum national d’Histoire Naturelle et à l’Ecole Polytechnique, lauréat du Prix Nobel de physique en 1903 avec Marie et Pierre Curie pour la découverte de la radioactivité.

Jean Perrin (1870-1941)

Professeur de chimie-physique à la Sorbonne, et directeur du laboratoire de chimie-physique matière et rayonnement dès 1925. Prix Nobel de physique en 1926. Il succède Irène Joliot-Curie comme sous-secrétaire d’Etat à la recherche, et crée le CNRS en 1939.

André Debierne (1874-1949)

Chimiste, collaborateur et ami des Curie, découvreur de l’actinium en 1899, directeur du laboratoire Curie de l’Institut du radium après le décès de Marie Curie, de 1934 à 1946.

Claudius Regaud (1870-1940)

Médecin cancérologue, pionnier de la radiothérapie et de l’organisation de la lutte contre le cancer. Premier directeur du laboratoire Pasteur de l’Institut du radium de 1914 à 1937, directeur du dispensaire de la Fondation Curie, dont il est co-fondateur.

Antoine Lacassagne (1884-1971)

Médecin et biologiste, élève de Regaud, sous-directeur (1923-1937), puis directeur (1937-1954) de la section de biologie de l’Institut du radium, Professeur au Collège de France, président de la Ligue nationale française contre le cancer.

Raymond Latarjet (1911-1998)

Docteur en médecine, pharmacie et physique, ce radiobiologiste est d’abord assistant d’Antoine Lacassagne à l’Institut du radium, puis directeur de la section de biologie de 1954 à 1977.