Les portraits de C215 vus par l'Ecole du Louvre

L’artiste urbain, graffeur et pochoiriste, Christian Guémy, plus connu sous le nom de C215, nous propose à travers le projet "Radium 215" une série de portraits naturalistes* et réalistes. Ils sont analysés ici à l'aune de l'histoire de l'art.


En utilisant comme base des photographies d’époque, bien qu’ajoutant sa part créative, l’artiste accorde une grande importance à la véracité dans ses représentations, proposant une série de portraits naturalistes* et réalistes. Artiste engagé, C215 s’intéresse à la fois aux personnages illustres et faits marquants du passé et de notre société actuelle. Au sein de ses œuvres, il aime allier Histoire et modernité, mais aussi Histoire et art, sciences et art. Polyvalent, C215 réalise à la fois des œuvres sur l’enfance, les laissés-pour-compte, les anonymes, les amoureux, les animaux ou encore des personnages historiques tels que Simone Veil, Thomas Pesquet, Neil Armstrong. Ce portrait s’inscrit dans un mouvement artistique et mode d’expression qui s’exprime à partir de la fin du XXème siècle : le « street art ». Cet art urbain s’exprime sous plusieurs formes dans l’espace public : graffiti, pochoirs, mosaïques, stickers, collages. Il fait appel à tous supports confondus, afin de s’adresser au plus grand nombre. À partir de bombes aérosols et de pochoirs réalisés à la main, l’artiste laisse exprimer sa créativité sur un support sans fin : l’espace urbain.

* "naturalistes" fait référence à un mouvement artistique et littéraire des dernières décennies du XIXᵉ siècle qui visait à reproduire avec objectivité la réalité en proscrivant toute idéalisation.

Texte de Chiara Ardinat
en collaboration avec le Musée Curie
et Ecole du Louvre Junior Conseil

© Jérémy Mathur / Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie )i
© Jérémy Mathur/Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie
© Jérémy Mathur/ Musée Curie
©  Musée Curie
© Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie
© Jérémy Mathur/ Musée Curie
© Jérémy Mathur/Musée Curie

André Debierne par C215