© Musée Curie

Le bureau de Marie Curie


Le bureau de Marie Curie forme, avec son laboratoire de chimie, le cœur historique du Musée Curie. C’est dans cette pièce claire, au mobilier de bois, aux hautes fenêtres s‘ouvrant sur son petit jardin, que la scientifique a travaillé pendant plus de vingt ans. Conservée telle quelle, une ambiance particulière s’en dégage, comme si la « patronne » des lieux ne l’avait jamais quittée…

Le bureau, dont l’ensemble du mobilier est d’origine, était affecté au directeur du laboratoire Curie de l’Institut du radium. Il a été occupé par Marie Curie durant les vingt dernières années de sa vie, entre 1915 et 1934. Ce bureau a également été utilisé par ses successeurs à la direction du laboratoire : André Debierne, découvreur de l'actinium, de 1934 à 1945; Irène Joliot-Curie de 1946 à 1956; et enfin Frédéric Joliot-Curie de 1956 à 1958. C’est seulement à la mort de ce dernier, en 1958, que Jean Teillac, le nouveau directeur, décide de ne pas occuper cette pièce. Le lieu est alors préservé grâce à l’action de la famille et de l’Association Curie et Joliot-Curie, nouvellement créée. Le bureau contient toujours leurs souvenirs, mais également des objets rappelant Pierre Curie, qui n’a pourtant pas connu ce lieu, construit après sa mort.

© Uriel Chantraine / Musée Curie
© Musée Curie (coll. Institut du radium)

Le bureau vers 1925

© Albert Harlingue / Musée Curie (coll. ACJC)

Marie Curie dans le bureau, années 1920

© Musée Curie (coll. Institut du radium)

Le bureau en 1965

© Musée Curie (coll. ACJC)

Irène Joliot-Curie en 1956

© Musée Curie (coll. Institut du radium)
© Albert Harlingue / Musée Curie (coll. ACJC)
© Musée Curie (coll. Institut du radium)
© Musée Curie (coll. ACJC)

Pour aller plus loin, parcourez l'exposition virtuelle dédiée !